FAIRE DURER DES CHAUSSURES

Comment faire durer ses affaires et ses chaussures chaussures en particulier ?

Prendre soin et entretenir vos affaires est le meilleur moyen de les faire durer, quels qu’en soient le prix ou la qualité (qui ne sont pas forcément de pair).
Ne pas porter les mêmes chaussures tous les jours est la première des choses à faire. Il faut bien les laisser se reposer, ce qui permet à l’humidité de s’évaporer et aux cuirs ou autres matières de se régénérer. Du papier journal ou des embauchoirs (cèdre brut idéalement) peuvent améliorer ces phénomènes, tout en aidant à bien garder la forme (à fond la forme! :)). Ne pas forcer pour les mettre ou enlever est le deuxième élément important. Pour cela il suffit de défaire les lacets et éventuellement d’utiliser un chausse-pied basique.

Dans l’ordre il faut nettoyer, protéger, puis faire réparer quand c’est nécessaire.
Pour faire simple on peut distinguer les 2 parties principales de la chaussure : la semelle (le dessous, en contact avec le sol), et la tige (le dessus, qui enveloppe le pied).

NETTOYER RÉGULIÈREMENT

Il faut simplement enlever régulièrement les salissures, poussières, tâches, boues, au fur et à mesure qu’elles apparaissent. Plus on laisse une saleté plus elle va s’incruster et potentiellement abîmer les matières et colles (la boue particulièrement).

> semelle : une brosse assez rigide type décrottoir est très bien pour cela. De l’eau et du savon peuvent être utilisés.

> tige : chiffon humide sur cuir lisse / brosse crêpe pour les daims nubucks et autres matières veloutés.

PROTÉGER QUAND C’EST NÉCESSAIRE

> semelle : c’est la partie en contact avec le sol. Elle s’use donc au fur et à mesure que vous marchez, ce qui est normal. Pour protéger on peut poser un patin de protection à l’avant. Il deviendra la pièce d’usure de votre chaussure. Il pourra être remplacé quand il sera trop usé. Cela permet de ne pas abîmer la semelle originelle de vos chaussures. Il est souvent recommandé de le faire sur des chaussures neuves (semelle cuir essentiellement).
Pour la talonnette c’est le même principe sauf qu’elle est généralement présente sur les chaussures neuves. Quand l’usure commence à être proche du corps du talon il faut la faire remplacer. C’est important de le faire assez tôt pour ne pas abîmer le talon qui va s’user très vite dès que la talonnette sera trop usée.

> tige : sur des cuirs lisses le cirage a base de cire d’abeille est recommandé. Il nourrit et protège les cuirs (imperméabilise et rend moins salissant). Il permet aussi de garder la souplesse, évite les craquelures. Il faut en mettre régulièrement. Lustré il peut aussi maintenir vos chaussures bien brillantes et les salissures s’accrochent moins à la chaussure. Il existe des cirages pigmentés ou incolore. Attention aux cirages de mauvaise qualité qui certes font briller mais tuent petit à petit les cuirs en les asséchant. On peut aussi utiliser de la graisse dite « le phoque » qui protège et nourrit très bien, elle est incolore.
Pour les daims, nubucks et autres suèdes (qui sont des cuirs ou simili retournés, veloutés), il faut les protéger des salissures car ils attrapent tout ce qui passe. Il faut les brosser souvent. Imperméabiliser régulièrement permettra de protéger de l’eau évidemment mais aussi de limiter les tâches (film protecteur en surface).

FAIRE RÉPARER

Beaucoup de choses peuvent se dégrader ou détériorer, voici une liste non exhaustive de dégradations qu’on peut faire réparer :

> semelle : elle peut se trouer, se décoller, se découdre, le talon peut se casser ou se désolidariser.

> tige : les cuirs, tissus, ou autres composants peuvent se déchirer, se découdre, se tâcher, les décors s’enlever, les boucles se casser, les élastiques se déchirer, les lanières se casser ou se décoller, le glissoir peut s’user, les passes-lacet ou œillets se casser, …